Vidéo : une nageuse attaquée par un grand requin blanc !

mars 24th, 20135 Commentaires »

Âmes sensibles s’abstenir !  La vidéo de cet article montre une nageuse qui se fait attaquer par un grand requin blanc de plus de 4 mètres. Et comme vous pouvez-vous en douter, on ressort rarement indemne d’une telle rencontre…

La scène se passe le mercredi 23 mars 1994 dans les eaux de l’océan Pacifique au large du Chili.

Heather Boswell a 19 ans. Elle vient de Seattle et s’est engagée pour un contrat de 6 mois sur le Discoverer, un bateau de l’agence américaine responsable de l’étude de l’océan et de l’atmosphère – la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

Ce jour là, elle nage avec plusieurs de ses collègues à quelques 500 kilomètres à l’est de l’ile de Pâques. Ce qui semble être un grand requin blanc attaque alors le groupe de nageurs.

Il s’en prend à la jeune fille et lui mord la cheville droite. La victime se rappelle « il était plutôt gentil pour un requin. Il mordillait ma cheville, on aurait dit un chiot. » Aussi surréaliste que la scène puisse paraître, Heather Boswell assure ne pas avoir eu mal…

L’histoire ne s’arrête malheureusement pas là. Ses collègues organisent son sauvetage depuis un bateau pneumatique et lui tendent un bâton pour la remonter à bord. Le requin attaque à nouveau, il mord Heather à l’autre jambe et l’entraîne vers le fond.

« J’avais l’impression d’être sous l’eau pendant plusieurs minutes alors que cela n’a duré que quelques secondes. Il me secouait très fort comme une poupée de chiffon. » Après l’avoir entrainée à environ 2 mètres sous l’eau, le requin la ramène à la surface où l’équipe de sauvetage arrive à l’attraper. S’en suit alors une lutte entre les sauveteurs et le requin qui ne veut pas lâcher prise.

Heather Boswell sent sa jambe gauche se déboîter alors que ses collègues arrivent finalement à la hisser à bord. Tous constatent que la jambe de la jeune femme s’arrête désormais à mi-cuisse.
Le requin sera mis en fuite par les tirs d’un des membres de l’équipage.

Voici une autre vidéo qui relate la même histoire mais du point de vue d’une des jeunes filles qui était dans le bateau venu porter secours à Heather Boswell.

Cette attaque est dramatique mais également étonnante. Les requins font des morsures d’exploration pour déterminer le goût de leur proie. Comme cela semble avoir été le cas ici et que la chair humaine ne fait pas partie de leur régime alimentaire, difficile de savoir pourquoi le requin est revenu à la charge.

L’histoire ne dit pas comment elle a fait pour ne pas se vider de son sang et mourir car l’accident s’est quand même passé au milieu de nulle part, mais peut-être y avait-il un médecin à bord ?

En tout cas, son témoignage a fait le tour du monde et son histoire figure parmi de nombreux documentaires animaliers. Pour la petite histoire, Heather Boswell a depuis nagé avec des requins. Elle n’a d’ailleurs pas peur de se faire attaquer à nouveau : « Quelles sont les chances de se faire attaquer deux fois par un requin ? C’est comme de se faire foudroyer et même ça c’est plus fréquent. Je n’ai plus rien à craindre maintenant. »

Be Sociable, Share!
« 5 nouvelles espèces de requin protégées
Vidéos : plongées en cage avec des requins »

5 commentaires

  1. Martin dit :

    J’avais déjà vu la vidéo, mais merci pour avoir bien documenté la vidéo dans ton article.

  2. Issam dit :

    généralement ce sont les surfeurs qui sont les plus attaqués par des requins.
    j’avais vu récemment dans un documentaire que depuis 1990 il y a eu 56 victimes de requins dont 21 attaques mortelles.

  3. Richard dit :

    c’est vraiment effrayant, ce que peux faire un requin.

    Heureusement pour nous en France on as pas trop ce genre de problème , au pire quelques méduses.

  4. Pierre dit :

    Le requin n’est pas un « problème » ! C’est une des plus belles créations de la nature ! Le prédateur ultime ! A nous de mieux les connaitre pour mieux les comprendre et essayer d’en avoir moins peur et d’entamer une meilleure cohabitation. Bon c’est vrai que je n’aimerais pas me retrouver à sa place …

  5. Martin Brody dit :

    Vu la piètre qualité de la vidéo, difficile de dire si c’est un grand blanc ou pas. Ca peut être aussi un requin océanique car, à un moment donné, on voit un peu mieux l’aileron dorsal qui est arrondi, ainsi que les nageoires aussi arrondies et très grandes. Morphologie typique de cette espèce pélagique. Il se trouve que cette attaque a eu lieu sous des latitudes tropicales. Le grand blanc n’est pas familier à ces régions, tandis que le requin océanique y est très présent et est, par nature, très curieux.